Scander le texte
03 juin 2013

La liste de mon envie, par Rolande Bernard

Piste d'écriture: créer un parallèle entre une oeuvre (livre, tableau, film) et le vécu de votre personnage.   La liste de mon envie Pauline vient de terminer le livre La liste de mes envies, de Grégoire Delacourt : une histoire qui se déroule autour d’un billet gagnant au loto. Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, a en effet gagné à cette loterie. Cet argent lui amené beaucoup de déboires. Elle peut pourtant s’offrir désormais toutes ses envies. Pauline se dit : Moi je pourrais gagner une fortune, jamais, non... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2011

La roue grince... par Zoé Tantot

Ce texte est né de la contrainte du leitmotive : jouer de la répétition volontaire, pour rythmer le texte, exprimer une tension...Carole   La roue grince et le chariot avance. Elle m’appelle, je n’irai pas. Ca sonne chez monsieur Lamou. Je cours vers lui : Tout va bien. J’ai mal aux pieds et aux jambes maintenant. Le téléphone sonne. Tout est prêt très vite. C’est l’attente. La roue grince et le chariot avance. Elle m’appelle, je n’irai pas. Les pompiers sont là. Une nouvelle urgence, une nouvelle souffrance. Les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 octobre 2011

Je reviendrai, par Evelyne Grenet

Cette nouvelle est née de deux consignes : partir de l'une des phrases que j'avais distribuées, et qui est indiquée ici en gras - et user du leitmotive (ici la répétition d'un mot) pour rendre l'expression plus intense. Pari superbement réussi, Evelyne. Carole. Je reviendrai                          Il est heureux de voir apparaître la maison de Mira, le toit bas environné d'arbres et de terres cultivées. Il est... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 octobre 2011

Juste avant mon départ, par Dréa

J u s t e  AVANT   mon  Départ…   Juste avant mon départ Viendra ma Toute Grande Puiser dans mon cœur en offrande Viendra y prendre sans ne rien rendre   Juste avant mon départ Viendra mon Tout Petit  Te lover dans mon nid Viendra ton frais regard Rencontrer mon regard   Juste avant mon départ Viendra mon ami Dans les fleurs et les buis Viendra ta main blottie Bien au chaud dans ma  main  ... Juste APRES mon départ Viendra l’oiseau tout blanc, Le Maître de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2011

L'heure du rendez-vous, par Danièle Geroda

L’heure du rendez-vous Le dernier client vient de payer. Encore quelques billets à enregistrer avant de refermer le tiroir caisse. En vertu du souci du détail qui la caractérise, même aujourd’hui, Annette s’applique à compter, recompter et empiler, avec soin, les liasses de billets manipulés toute la journée. Quand elle entend la porte de la boutique se refermer et qu’elle se retrouve enfin seule, un léger pincement à la poitrine la ramène à ses pensées. Il va être dix huit heures. Elle ne rentre pas ce soir. En cette fin de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2011

Imaginez, par Michelle Jolly

 Piste d'écriture : à nouveau le leitmotive, mais agencé cette fois de manière à amener une "chute" surprenante... Imaginez   Imaginez une grotte, fermée, peu d’issues, Ce n’est qu’engourdissement, angoisse, lenteur. Enfoui là, impatient, dans la moiteur ambiante, J’attends seul, le moment, la minute, l’instant, Hissez !oh ! Hissez-moi là-bas vers la lumière ; J’entends loin, des bruits sourds, parfois une musique. Imaginez la nuit et ses chuchotements, Je touche mon visage, mes pieds, tout est... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 octobre 2011

Elle dort là, par Michelle Jolly

Elle dort là, ne se doutant de rien ; au-dessus d’elle, la dentelle noire des grilles du chemin de fer, volutes et pointes, lignes entrelacées et grillage, forment une barrière orientale qui la sépare des trains en partance. Un vélo passe, cycliste pressé longeant la gare, elle remue le bras,  allonge ses jambes contre  les sacs en plastique, ses seuls bagages. Sur la place à coté, la pluie d’orage a glacé les pavés et deux enfants s’amusent à déraper ; le marchand de panamas entame son repas,  les clients... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 octobre 2011

Dernières fois, par Héloïse

Dernières fois   Il y aura une dernière fois. Il y avait eu la dernière fois qu’il avait pris le bateau pour la Corse. La dernière fois qu’il avait pris le volant La dernière fois qu’il avait  vu un film à la télé La dernière fois qu’il avait pris une petite fille dans les bras La dernière fois qu’il avait  etc… Qu’est-ce qu’on compte ? Tous les jours des milliers de gestes Des millions de répétitions. Qui voudrait résumer une vie à des premières fois ?   Je m’absente, je m’use, je décline, je... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2011

L'horloge malicieuse, par Louis Portejoie

L’Horloge malicieuse  Elle marche seule dans cette immense gare, Dont les aiguilles de l’horloge arrêtée dansent, Sur un quai, il est toujours trop tôt ou trop tard ; De tous ces adieux ne reste que le silence. Elle marche, dans la foule où l’on sait où l’on va, Elle avance, puis retourne, puis marche encore, Incertaine, perdue, revenue sur ses pas, Traversée de voyageurs pressés qui l’ignorent, Et qui avalent les minutes et les secondes, Du temps qui leur reste et qui pour elle demeure. L’horloge pour elle seule... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 octobre 2011

Tempo, par Nathalie Astruc

Tempo   La cadence de la montre qui égrène les minutesMet dans la vie un tempo doux. La cadence de la montre qui égrène les minutesCelles du temps qui passe,Celles du temps que l’on a, Celles du temps que l’on aura. La cadence de la montre qui égrène les minutesFait oublier l’été pour entrer dans l’automne. La cadence de la montre qui égrène les minutesFait swinguer les tic et les tac dans une valse perpétuelle. La cadence de la montre qui égrène les minutes …Au poignet ce cet homme allongé dans son cercueil. Nathalie... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,