30 avril 2008

Le chemin des Asphodèles

Le chemin des Asphodèles.   « L'asphodèle blanche est une grande plante vivace caractéristique des stations fortement dégradées. D'avril à juin, elle s'épanouit en fleurs blanches à nervure centrale verdâtre. Ses feuilles vert glauque sont longues et aiguës. Ses tubercules charnus sont riches en éléments nutritifs. Mis à bouillir pour en éliminer l'âcreté, ils sont consommés en période de disette comme substitut du pain. Selon une croyance antique, l'asphodèle fleurit sur les landes arides où s'échouent des âmes en état... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 17:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2008

le diner d'anna, par Salamandre

Anna très affairée virevolte dans sa chambre, se tient, perplexe, devant l’armoire. "18 heures,Anna. Aurais tu oublié que tu as encore fort à faire ? "Ce soir, elle sort avec Bobby  Il ne la prévenue qu’en début d’après midi qu’il avait des places pour un concert exceptionnel. Bobby ; l’ami de sa petite enfance ,retrouvé par hasard il y a quelques mois. Enfants, il etait son chevalier servant ; portait son cartable lorsqu’il était trop lourd ; faisant le détour pour qu’elle ne traverse pas seule une ruelle sombre le soir. Les... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 avril 2008

le diner d'anna, par Salamandre

Anna très affairée virevolte dans sa chambre, se tient, perplexe, devant l’armoire. "18 heures,Anna. Aurais tu oublié que tu as encore fort à faire ? "Ce soir, elle sort avec Bobby  Il ne la prévenue qu’en début d’après midi qu’il avait des places pour un concert exceptionnel. Bobby ; l’ami de sa petite enfance ,retrouvé par hasard il y a quelques mois. Enfants, il etait son chevalier servant ; portait son cartable lorsqu’il était trop lourd ; faisant le détour pour qu’elle ne traverse pas seule une ruelle sombre le soir. Les... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2008

le diner d'anna, par Salamandre

Anna très affairée virevolte dans sa chambre, se tient, perplexe, devant l’armoire. "18 heures,Anna. Aurais tu oublié que tu as encore fort à faire ? "Ce soir, elle sort avec Bobby  Il ne la prévenue qu’en début d’après midi qu’il avait des places pour un concert exceptionnel. Bobby ; l’ami de sa petite enfance ,retrouvé par hasard il y a quelques mois. Enfants, il etait son chevalier servant ; portait son cartable lorsqu’il était trop lourd ; faisant le détour pour qu’elle ne traverse pas seule une ruelle sombre le soir. Les... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2008

le diner d'anna, par Salamandre

Anna très affairée virevolte dans sa chambre, se tient, perplexe, devant l’armoire. "18 heures,Anna. Aurais tu oublié que tu as encore fort à faire ? "Ce soir, elle sort avec Bobby  Il ne la prévenue qu’en début d’après midi qu’il avait des places pour un concert exceptionnel. Bobby ; l’ami de sa petite enfance ,retrouvé par hasard il y a quelques mois. Enfants, il etait son chevalier servant ; portait son cartable lorsqu’il était trop lourd ; faisant le détour pour qu’elle ne traverse pas seule une ruelle sombre le soir. Les... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2008

BRI-COLLAGES (2)

Rubans, napperons, arsenic et vieilles dentelles: c'est tout un roman!   Cette pyramide où l'aigle aztèque est tombé: un fragment d'indienne.   Piles de livres, lus ou pas, sur l'étagère. Que faire sans eux?   Quatre lucioles! Fête d'une nuit d'été sur l'air des lampions.     Routine au foyer: fauteuils, télé, chaussettes   sur le carrelage.   C'est nous les canuts! Le crissement de la soie: Un son sensuel!   Saucisson de Lyon... Si vous prenez la traboule, ... [Lire la suite]
Posté par coll à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2008

BRI-COLLAGES

  Jeu de Cartes? Bri-collages!   Poutres et madriers:on a quitté le chantierpour la nuit.   Monde en bleu marine Une naïade s'ébroue lanternes sur le quai   Descente à la cave: une bombonne éclairée, pile de bouteilles.   L'enchevêtrement: tout ce qu'on peut faire avec des chiffons et des lettres! Palavas, mer bleue... Cette terrasse qui s'ouvre au vent du large. Monde minéral... Cette fenêtre éclairée: seul signe de vie? Triangle maçon, Rose des vents, rose-croix: Songe... [Lire la suite]
Posté par coll à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 avril 2008

Galet, Carole Menahem-Lilin

(Imaginer un lieu ; y faire surgir un personnage… Une histoire naît-elle de leur rencontre ?) La presqu’île insinuait son corps étroit dans l’étendue verte, parmi les vagues qui la giflaient. Les flots, autour d’elle, sifflaient constamment leur colère. Malgré une cohabitation de plusieurs millénaires, leur rage ne s’était pas calmée. La langue rocheuse venait contrarier les courants ; elle limitait l’eau profonde. Et les rouleaux, qui ailleurs rongeaient leur frein, ici attaquaient de plein fouet. Mais les arbres faisaient des nœuds... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2008

Lettre folle : Hôpital. Yves Martin Guillou

  (Vous allez composer une lettre assez délirante, à vrai dire, mais d’une construction irréprochable, pour obtenir quelque chose (faveur, autorisation) qui sorte résolument du cadre du possible. Il faudrait que toutes les formules attendues soient représentées. Vous balaierez toute la gamme des arguments, sentiments, menaces ou promesses, pour parvenir a vos fins. Veillez à adopter un langage qui puisse être compris par votre interlocuteur, et développez des arguments qui le touchent.) Monsieur le Directeur de l’Hôpital, ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2008

Le jeton, Marcelle Laurent

("Vider son sac" : choisir dans son sac, ou dans sa poche, un objet. Parler de sa place dans notre vie, de ce qu'il nous évoque... D’après un extrait de « Le sac à main » de Marie Desplechin. )         Ce n’est rien qu’un jeton, un jeton pour caddy. On y voit, sur fond métallisé, un adulte bleu tenant un enfant bleu, par la main. Jeune sais plus où j’ai eu ce jeton, mais je l’ai depuis longtemps, dans la portière de ma voiture. Il m’arrive, c’est assez rare, de le glisser dans mon sac à main. Pour l’en... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :