12 mai 2007

REALITE PAS NET, par J. Chauvet-Poggi

REALITE_PAS_NET   REALITE PAS NET                 de   alexandre@free.fr             à      sharon@wanadoo.fr   Chère correspondante fidèle Depuis six mois que nous échangeons sur le net je te connais de mieux en mieux. Et plus je te connais plus je constate que nous avons des points communs. Il me semble que nous sommes prêts à nous retrouver face à face. Je t’imagine venant vers moi, souriante comme tu... [Lire la suite]
Posté par chauvetpoggi à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2007

Qui craint le grand méchant loup?

                                                                                    Qui craint le grand méchant loup?                                ... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2007

Annonce urgente:Recherche personnes dans TGV

Annonce urgente :   Nostalgie à combler.     Recherche trois personnes rencontrées   Un premier juillet où j’ai conduit le TGV       Recherche trois personnes   Aux trois prénoms inconnus,   Rencontrées dans TGV Paris Montpellier,   Avant année 2000, un premier Juillet.   Le TGV était complet ;   Pour moi, trop tard pour réserver,   Toi aussi, âme sœur, tu n’avais pas de billet… Tu es ma première personne recherchée :     A toi, je... [Lire la suite]
22 avril 2007

Fonctionnaires écrivains... ça craint.

                                                                                     Fonctionnaires-Ecrivains... ça craint!                              ... [Lire la suite]
18 avril 2007

Une fois n'est pas coutume, par Saramyl

                Une fois n'est pas coutume             Je me levai terrorisé tenant et tapotant mon visage qui encore quelques heures auparavant avait l’aspect d’un épagneul à la gueule rose, aux longues oreilles toutes molles, charnues et grasses et aux mille poils blancs et jaunes, pour le reste j’avais un corps d’humain tout à fait commun.    Je souffrais … certains se moquaient à mon passage en lançant : il est beau,« Théo »,d’autres... [Lire la suite]
Posté par saramyl à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2007

Haïkus d'Amour, par Saramyl

Baisers sous nuit étoiléeTon insolente beautéM’a fait chavirerMa plume t’écritJe t’aimeMon cœur te le ditToi soleil perçantRéchauffant mes rêvesEnflammant mon cœurLèvres brillantesPeaux de veloursQui vous rend fou Saramyl                       
Posté par saramyl à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2007

Notes sur la poésie (2), Claude Bascoul

  « La poésie est de tous les peuples, de tous les temps, de tous les climats, et partout la même, quant aux sentiments; elle ne diffère que par les images. Les bords glacés de la Néva ont retenti des chants qui avaient l'élévation et le feu des chants de Pindare; ils ont entendu des accords qui avaient, dit-on, la mollesse et la douceur de ceux de Racine."L.-A. de BONALD. (Théorie du pouvoir politique et religieux.)   suite  
Posté par Menahem Lilin à 00:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2007

Notes sur la poésie (2bis) par Claude Bascoul

        ....« Car la poésie ne fait rien arriver : elle survit... Je sais maintenant que tous les vers que j'ai écrits, toutes les positions que j'ai prises dans les années 30 n'ont pas sauvé un seul Juif.» Wystan H. AUDEN   « Il ne suffit pas que les poèmes soient beaux; ils doivent être attrayants et doivent amener où ils veulent l'âme de l'auditeur. » HORACE (Art poétique v 99-100)   « La poésie évolue vers l'obscurité, prouvant à quel point nous risquons d'être enfermés dans notre solitude... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 avril 2007

notes sur la poésie 9, Bascoul

« Je puis certifier que Dalize et moi étions dans l'émerveillement de voir naître ainsi, sous nos yeux, un poème de notre génial ami, où des éléments en eux-mêmes prosaïques et plats se transposaient mystérieusement par l'effet de nous ne savions quelle alchimie verbale, n'ayant rien de commun avec la vieille rhétorique dont Apollinaire annonçait la fin, en proclamant la séparation de la poésie et de la littérature. »A. BILLY, Préface « d'Apollinaire », La Pléiade « Ce qui fut en grande partie le souci de la poésie du XIXème siècle,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 avril 2007

notes sur la poésie 8, Bascoul

Monsieur Jourdain: Je ne veux ni prose, ni  vers.Maître de Philosophie: Il faut bien que ce soit l'un, ou l'autre.Monsieur Jourdain: Il n'y a que la prose ou les vers?Maître de Philosophie: Non, Monsieur, tout ce qui n'est point prose est vers, et tout ce qui n'est point vers est prose.Monsieur Jourdain: Et comme l'on parle, qu'est-ce donc que cela?Maître de Philosophie: De la prose.  [......]MonsieurJourdain: Par ma foi! Il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j'en susse rien, et je vous suis le plus... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,