02 juillet 2015

Les trois cousins, par Corinne Français

  Piste d'écriture: une situation identique vécue par différents personnnages. Support: une photo Pascal Quand je revois cette photo, j'hésite entre rire et atermoiement. Je me vois, tenant ce voile de mariée, cette fragile traine de tulle immaculée entre ma cousine Martine et mon cousin Jules. Je tiens la chose à pleines mains, vaillamment, hardiment comme on serrerait le Saint Graal contre soi, investi d' une mission quasi divine... agrippé plus exactement à ce bout de chiffon transparent comme s'il pouvait se déchirer... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 février 2015

Reflet d'un autre monde, par Corinne Français

Piste d'écriture: un logorallye. Mais ce texte s'inscrit également dans le thème traité ces derniers jours, la métamorphose. Ce ne sera donc pas cette fois-ci dans la peau, mais dans le reflet d'un autre... Je me regarde dans le miroir et curieusement, ce matin, la silhouette qui se reflète ne m’évoque rien. C’est surprenant puisque chaque jour, j’opère le même rituel et cela depuis des années. D’ordinaire, j’observe un homme au front dégarni, à la mâchoire tombante, aux yeux las et cernés et ce portrait me désespère. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2014

Pâris des bois : un chapitre inédit, VII bis

Voilà un chapitre que Corinne a retrouvé dans son cahier! un joli cadeau de Noël. Pour resituer…Pâris, après avoir vu sa sœur chez le notaire suite à la mort de leur mère, reçoit un colis recommandé. Pour relire le ou les chapitres précédents, cliquez sur les icônes Pâris des bois en bas du texte . Bonne lecture! Pâris s’est rendu en ville, après avoir bourré le reçu du recommandé dans la poche de sa vareuse. Au bureau de poste, muni du papier préalablement défroissé avec zèle, le guichetier a disparu dans... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2014

Le géant dans l'espace, par Corinne Français

 Piste d'écriture: un vers de René Char tiré de  Lettera amorosa, "Je ris merveilleusement avec toi, voilà la chance unique", et l'illustration par George Braque, de cette page. Le géant, inconfortablement assis au bord de l’abîme, ne trouve pas son équilibre. Sa bedaine colossale l’entraîne en arrière, tandis que ses pieds pendent dans le vide. Détachés du corps, deux immenses bras indolents flottent bêtement dans l’espace, en s’éloignant sensiblement. Est-ce donc cela, la fin ? songe le grand être. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 décembre 2014

Maisons, par Corinne Français

Une maison incognito. C’est la demeure des courants d’air. Invisible et silencieuse, nul ne sait où elle se cache. Elle est toujours aux aguets. C’est un abri pour sans papiers. Ils arrivent le plus souvent par deux, la nuit. Quand ils entrent, ils respirent fort. On les sent apeurés. Ils piétinent dans le noir, agglutinés les uns aux autres. Puis ils trouvent un petit coin où affaler leurs carcasses sales et exténuées. Ils s’endorment comme ça, sans plus de manière et se lovent en paquets, semblables aux animaux dans le pré, pour se... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2014

Pourtour – Détour - Retour, par Corinne Français

Piste d'écriture: les îles, et quelques vers évocateurs. Ici, le début d'un poème de Victor Hugo Je la revois, vingt ans après, l’île… A 14 ans, son espace entièrement clos me terrifiait, l’ enfermement dans la masse bleue étourdissait mon âme. Je m’y sentais vieillir à petit feu. Naître et mourir sur une verrue de chair amollie, insuffler énergie et force dans un appendice oublié des dieux puis se ratatiner et rejoindre les ancêtres. Telle était ma vision à cette époque lointaine et pénible. La langueur propre aux îles, célébrée... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2014

Pâris des bois IX (fin), par Corinne Français

  Pâris a entendu la bécane du facteur et ses hoquets désemparés au  passage des bois d’eau. Il l’a pisté à l’oreille, en sioux avisé, reconnu les soubresauts de l’engin, soumis aux multiples pièges du chemin. Et il s’attend désormais à voir débouler, d’un instant à l’autre, le canari de la poste. Il ne se passe pas grand-chose d’intéressant depuis le départ de Kojirô et l’arrivée du facteur est une de ses seules attractions du moment. Pâris, perdu dans ses pensées, s’est laissé distraire et le scooter jaillit de la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2014

Pâris des bois VIII, par Corinne Français

C’est une forêt de gratte-ciel  qui bouche l’horizon. À perte de vue, des buildings en rangs serrés. Un bataillon compact de bureau aux angles durs. La lumière du jour se reflète sur les prismes de cet immense miroir formés par les façades vitrées. Lui, se tient devant l’entrée froide d’une des tours. Il est engoncé dans un costume noir qui l’étouffe ostensiblement. Il tente de desserrer sa  cravate mais n’obtient aucun résultat. Celle-ci se referme inexorablement sur son cou. Le ciel disparaît ; les immeubles prennent... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2014

Pâris des bois VII, par Corinne Français

Il sifflotait sous son casque ou tout au  moins, il essayait. C’était la première fois qu’il tentait cette prouesse. Eh bien, ça ne marche pas vraiment, dans un casque intégral, pensa-t-il. Dès qu’une secousse ou une ornière de la route rencontrent la roue du scooter, les lèvres tapent la mousse de protection intérieure et interrompent le sifflement. Cela l’amusait. Alors, pendant sa tournée, il se distrayait en jouant les merles et testait toutes sortes de mélodies. Il était près de midi et la distribution de courrier... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2014

Pâris des bois, VI, Corinne Français

Voici la suite des aventures de Pâris et Khojiro...  « Ah bon, un Japonais ? »  lui répondis-je, franchement surprise. Lui, continuait à manger, imperturbable. Il mettait un temps infini à couper sa salade. Puis, il s’amusait à piquer une dizaine de feuilles au bout de sa fourchette avant d’avaler d’un coup toute cette verdure empalée. Ça m’horripilait. Depuis son arrivée, il n’avait cessé de m’agacer. Ce temps qu’il mettait à effectuer le moindre geste ; ça me rappelait juste que je n’en avais pas assez pour moi. ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,