29 février 2012

Raymond le violoncelliste, par Louis Portejoie

Raymond le violoncelliste La main droite, ça va encore : l'archet, un peu lourd avec le temps, hésite quelquefois, mais personne ne se rend compte de rien : Raymond a suffisamment de métier pour noyer dans les notes suivantes les légères imperfections de rythme : non , ce qui ne va pas du tout c'est la main gauche : les doigts n'obéissent plus comme avant, dérapent même parfois, ne pincent plus les cordes avec autant de force, s'échappent comme s'ils se révoltaient, comme s'ils cherchaient a s'évader : ne répondent plus que... [Lire la suite]